FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 allergie au soleil

Aller en bas 
AuteurMessage
callie

callie

Nombre de messages : 416
Age : 44
Localisation : Graz, Autriche
Date d'inscription : 09/02/2007

allergie au soleil Empty
MessageSujet: allergie au soleil   allergie au soleil Icon_minitimeLun 28 Avr 2008 - 13:53

c'est une chose que j'aimerai bien comprendre. Donc petite série de questions

- Elle est à quoi l'allergie ? au uv ?
- elle se manifeste comment?
- les crèmes anti-uv en protègent-elles?

Leeloo nous a fait part d'une thérapeutique, chez elle inefficace, visant à désensibiliser la personne grâce à des uv artificiels. Quels types d'uv? il faut les même doses que pour blanchir un pso? il faut le faire sur tout le corps où sur les zones habituellement exposées au soleil (visage, bras..)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-d-expat.over-blog.net
blondie

blondie

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

allergie au soleil Empty
MessageSujet: Re: allergie au soleil   allergie au soleil Icon_minitimeLun 28 Avr 2008 - 15:25

Shocked
En plus une question toute béte de ma part,( ce qui ne surprendra personne Very Happy )

Un coup de soleil...C'est une allergie due aux UV seulement??? Ou autre chose intervient???

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2597
Date d'inscription : 07/02/2007

allergie au soleil Empty
MessageSujet: Re: allergie au soleil   allergie au soleil Icon_minitimeLun 28 Avr 2008 - 15:28

ca n'est pas une allergie la, mais une brulure Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioHazard

BioHazard

Nombre de messages : 804
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

allergie au soleil Empty
MessageSujet: Re: allergie au soleil   allergie au soleil Icon_minitimeLun 28 Avr 2008 - 15:41

Callie, je me suis permis de répondre à ta question dans un le post précédent, où nous parlions déjà d'UV, en fait le contenu de mes propos répondra aussi, en partie du moins, à ta question. Mais si tu veux en savoir plus, n'hésite pas à me demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

Thunderhead

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

allergie au soleil Empty
MessageSujet: Re: allergie au soleil   allergie au soleil Icon_minitimeLun 28 Avr 2008 - 20:15

Pour faire vite car plus les exams se rapproche, et plus je passe de temps sur ce forum..

On ne peut pas parler d'allergie au soleil. L'allergie à une définition précise, ainsi que des mécanismes précis.

On pourrait éventuellement assimiler un certaine maladie comme une sorte d'allergie au soleil au sens linguistique : c'est le xérodermatigmentosum de type B (le plus fréquent si je me souviens bien), maladie appelé maladie des enfant lune. C'est une maladie orpheline bien entendu (définition : moins de 1 personnes toutes les 2000) ou l'organisme est incapable de réparer les dégat provoqué par les UV. Ces UV qui viennent frapé nos hélices d'adn ont une action bien souvent vaines : des enzymes de notre corps se chargent, aussitôt après de restaurer celà. Chez les enfants lune, les enzymes qui permettent celà n'existent pas, ou existent mais ne marchent plus. L'ADN est très vite altéré par les UV de manière irréversible. Je ne vous explique pas leur vie...enfin n'étant pas spécialiste de cette maladie, je vous laisse google si vous vouler en savoir plus.

Quant à l'allergie, j'ai pas le temps de dévelloper plus..je laisse le soin à notre cher biohazard pour s'y lancer, lui qui aime tellement la physiopath et l'immunopath Wink


(Buck à raison, le coup de soleil est une brulure au 1er degré et non une allergie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioHazard

BioHazard

Nombre de messages : 804
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

allergie au soleil Empty
MessageSujet: Re: allergie au soleil   allergie au soleil Icon_minitimeMar 29 Avr 2008 - 13:05

Thunderhead me laisse les sujets les plus vastes et les plus complexes... L'allergie, un vaste programme !

Alors on va essayer de faire au plus simple et pour celles ou ceux qui voudront en savor plus eh bien il faudra demander, c'est quand même une spécialité médicale à part entière préparée en trois ans.

L'allergie se définit essentiellement par une hypersensibilité et une intolérance pour un facteur particulier, qu'il soit alimentaire, environnemental, voir, et ce n'est pas bien rare, psychologique. L'allergie se traduit chez nous êtres humains, et chez l'ensemble des mammifères par une réaction globale que l'on pourrait qualifier de rejet. L'exposition à l'allergène entraîne une cascade de réactions moléculaires et cellulaires très rapide, parfois quasi-instantanées (cela dépend en général du type d'allergène et du grade de l'allergie).

La manifestation la plus banale de l'allergie, c'est l'urticaire, une réaction dermique et épidermique que chacun d'entre nous a connu au moins une fois dans sa vie (et je confirme que oui, on peut faire un urticiaire car on est "allergique" à quelqu'un). La manifestation la plus grave de l'allergie, c'est l'oedème de Quincke qui répond grosso modo aux mêmes mécansimes biologiques que l'urticaire mais finalement est une version "interne" et aggravée de l'allergie pouvant conduire à la mort (et cela arrive hélas encore trop souvent). Il existe aussi d'autres manifestations de l'allergie, moins connues, certes, mais parfois spectaculaires comme des hémorragies spontanées (très souvent une personne qui saigne du nez est un allergique qui s'ignore), voir dans de très très rares cas des phénomènes nécrotiques pouvant conduire à des amputations, cela dépend du type d'allergène dans ce cas. Des cas de nécroses cutanées ou des cas de nécroses allergique des membres (doigts, orteils, pieds) m'ont été rapportés d'Asie et d'Afrique, ces allergies sont liées à des piqures d'insectes (et non Thunderhead, ce n'est pas du à un venin nécrosant). Et puis j'ajouterai aussi que certains médicaments issus du génie moléculaire peuvent être la cause de nécroses allergiques au niveau de la peau comme la warfarine (un anti-thrombotique de la famille de l'héparine).

Comme je l'ai déjà dit, l'allergie est liée au système immunitaire et en particulier à certains de ses effecteurs, les histaminocytes. En fait, il s'agit d'une vieille dénomination histologique, les histaminocytes sont une famille de cellules assez variée, présentes au niveau des tissus conjonctifs tels que le derme, les bronches, le cartilage, les muqueuses...
Ce sont généralement des cellules étoilées que l'on a longtemps appelé granulocytes car le contenu de leur cytoplasme semble granuleux, rempli de petites vacuoles contenant en fait le médiateur essentiel de l'allergie, l'histamine.

L'histamine est un médiateur protéique (polypeptidique pour être exact) qui agit sur les récepteurs chimiques du système végétatif (sympathique / parasympathique), c'est le système nerveux qui assure de façon inconsciente la plupart de nos fonctions vitales, commandé par certains noyaux hypothalamiques. Le système nerveux végétatif commande le rythme cardiaque, la pression artérielle en agissant sur le tonus des fibres musculaires lisses artérielles, le tonus musculaire digestif et le transit intestinal. Il commande aussi les sécrétions de nombreuses glandes comme les glandes surrénales (essentiellement au niveau de la partie médullaire de ces glandes sécrétant l'adrénaline et la noradrénaline).

Les histaminocytes possèdent des récepteurs spécifiques à un allergène donné (acide arachidonique par exemple, présent dans la cachuète et ses dérivés). La multiplication intense des récepteurs à un allergène donné entraîne l'hypersensibilité des histaminocytes qui, sous l'influence du stimulus, libère de façon massive l'histamine au niveau des tissus-cibles.
Dans le cas de l'urticaire, l'histamine provoque un "rash" ou éruption provoquant des démangeaisons. La rougeur associée à l'urticaire est due à la vasodilatation des vaisseaux sanguins superficiels.
Dans le cas de l'oedème de Quincke, l'histamine a des effets beaucoup plus violents et parfois variant d'une personne à l'autre (beaucoup de formes atypiques). Quoi qu'il en soit, il y aura toujours une bronchoconstriction, c'est-à-dire une contraction des fibres musculaires autour des bronches entraînant une asphyxie, une accélération du rythme cardiaque (parfois c'est l'inverse) par action combinée sur l'innervation cardiaque et la libération d'adrénaline au niveau des surrénales), une vasodilatation généralisée (c'est aussi parfois l'inverse), et un gonflement de la zone péri-trachéenne et de la gorge en général. Dans de très rares cas, l'histamine provoque un arrêt respiratoire doublé d'un collapsus artériel, si rien n'est fait c'est la fort en deux minutes. Mais l'oedème de Quincke non pris en charge est bien souvent fatal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

Thunderhead

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

allergie au soleil Empty
MessageSujet: Re: allergie au soleil   allergie au soleil Icon_minitimeMar 29 Avr 2008 - 14:48

De passage car j'ai cours de pneumo.
Citation :

warfarine (un anti-thrombotique de la famille de l'héparine

Et bien non ! La warfarine (coumadine) fait partie avec le célèbre préviscan (fluindione) et le sintron des non moins plus célèbre AVK. Leur mécanisme : inhiber les facteurs de la coagulation vitamine k dépend : le 2, 7, 9 et 10. (moyen ménomotechnique de l'étudiant en médecine : 10 9 7 2, 1972 : date des JO de munich Very Happy)

Les héparines (non fractionné, et de bas pois moléculaire, avec la célèbre petite piqure dans le ventre pour les gens hospitalisé (enoxaparine : lovennox) ont un mécanisme bien différent puisqu'ils exercent une action anti II et anti Xa.


Mais là ou je te rejoins, c'est que héparines, et AVK sont tous les deux des anticoagulants ! Décidemment cette langue française Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
callie

callie

Nombre de messages : 416
Age : 44
Localisation : Graz, Autriche
Date d'inscription : 09/02/2007

allergie au soleil Empty
MessageSujet: Re: allergie au soleil   allergie au soleil Icon_minitimeMar 29 Avr 2008 - 16:14

bio!! bio!! j'ai tout compris !! !! cheers cheers cheers cheers

merci..

Et dans le cas du soleil, c'est donc une réaction excessive du système que tu décrit à .. quoi? aux uv? où à une sécrétion quelconque produite par l'épiderme (le derme?) en réponse à l'exposition de la peau aux uv? ou autre chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-d-expat.over-blog.net
BioHazard

BioHazard

Nombre de messages : 804
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

allergie au soleil Empty
MessageSujet: Re: allergie au soleil   allergie au soleil Icon_minitimeMar 29 Avr 2008 - 17:56

Bon, une fois n'est pas coutume, je vais d'abord répondre au monsieur avant de répondre à la dame, j'espère qu'elle ne m'en voudra pas trop.

Alors voilà, c'est vrai pour la warfarine, je suis allé trop vite et j'ai voulu trop simplifier mais oui la warfarine est bien un anti-coagulant mais il s'agit d'un anti-vitamine K, la vitamine K est un cofacteur important dans le phénomène de thrombose car il potentialise les dépôts de fibrine. L'action de la warfarine est réellement un médicament extraordinaire mais le nombre de patients allergiques est hélas assez élevé.

Très chère Callie, l'allergie aux UV s'explique par le fait que nos chers petits histaminocytes sont des cellules qui peuvent être également très sensibles aux UV. Il ne faut pas oublier que les UV sont des rayonnements très énergétiques et peuvent influencer des phénomènes métaboliques au niveau de nos cellules, c'est le cas de la sécrétion et de la conversion de la mélanine au niveau de notre épiderme. Il est également possible que les UV provoquent la formation de radicaux libres (petites molécules très actives attaquant à peu près tout ce qui bouge), ces radicaux libres agissant alors sur des hsitaminocytes bourrés à ras bord d'histamine et ne demandant qu'un petit stimulus pour se soulager.

En fait, les explications pourraient être assez diverses lorsque l'on conçoit le nombre de réactions possibles sous l'effet des UV. C'est pourquoi l'exposition au soleil c'est bien mais, comme pour énormément d'autres choses, avec modération. C'est toujours l'excès qui conduit à la catastrophe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




allergie au soleil Empty
MessageSujet: Re: allergie au soleil   allergie au soleil Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
allergie au soleil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» allergie au soleil
» Nouvelles vidéos du soleil par SDO
» Que se passe t-il avec notre Soleil ?
» Des chimistes copient les plantes pour faire de l'électricité avec du soleil et de l'eau
» Le soleil d'Allah brille sur l'Occident

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Biologie et Santé-
Sauter vers: