FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Temps d'action de la caféine

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yoda

yoda

Nombre de messages : 2214
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 19:37

Bonjour,

Tout le monde sait très bien qu'il n'y a aucune contre-indication à boire un café avant de se coucher car il faut au moins (rayer les mentions inutiles) 15 mn/30mn/5h/10h avant que la caféine n'agisse. J'ai d'ailleurs par moi-même constaté que si j'ai du mal à me maintenir éveillée, un café n'a pas le moindre effet... enfin pas avant une bonne nuit de 10h ! Wink

Sérieusement, j'aimerais savoir parmi toutes ces durées qui m'ont été assénées avec le plus grand sérieux et la plus grande certitude, s'il y en a une de bonne. Bref, pour pas avoir de coup de barre à minuit vendredi prochain, à quelle heure je bois mon soda riche en caféine ? 23h30, 19h ou 14h ?

Question subsidiaire, à quelle heure la caféine cessera de faire effet et me laissera me plonger dans les bras de Morphée ?

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
blondie

blondie

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 20:41

Soda riche en caféine???Chais po... Shocked

Café+calvados, c'est le subtile mélange des deux, en harmonie avec le consomateur expérimenté Very Happy

Pas de chiffres ...Classés secret défense..

Blondie

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 8079
Date d'inscription : 09/03/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 22:07

J'ai lu que le café agissait très vite, endéans les 15-20 min, mais que son action était limitée dans le temps 1 ou 2 h.
Au contraire, la théobromine agit plus lentement et plus durablement.
Ca avait l'air sérieux, mais ca vaut ce que ca vaut.

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

Thunderhead

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 22:28

bonsoir

à défaut de vouloir faire une réponse de normand, ta caféine va avoir différentes actions à plusieurs niveau. Ces actions ne vont pas être simultané mais pour différentes concentrations. Ainsi tout dépend de la quantité de mg de caféine que tu bois, et donc tout dépend de ta source de caféine (café, chocolat, thé ?)

Pour ton soda riche en caféine, attention. J'avais vu au dos d'un canette de red bull pour ne rien cité une teneur d'environ 30mg de caféine si je !e souviens. Ce n'est rien comparé aux 100 à 200mg d'une bonne tasse de café...Donc ce genre de boisson contiennent de mémoire de la taurine en plus de la caféine. Donc 2 molécules, donc 2 pharmacocinétiques différentes, donc peut etre plus dur de répondr ta question pour ce genre de boisson.


Pour revenir à notre simple tasse de café, le seul chiffre que je connaisse, c'est que le temps pour arriver au cerveau est de 5 minutes environ. (très long comparé aux 7 secondes de la nicotine au passage). Après le pic plasmatique doit prendre plus de temps à atteindre je pense.


Donc pour la 50aine de nuit blanche blanche que j'ai déjà fait au CHU, si tu veux ma recette, c'est de prendre plusieurs tasse de café de manière régulière, plutôt qu'une seule à un moment précis...d'autres font pareil ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 8079
Date d'inscription : 09/03/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeLun 18 Fév 2008 - 23:58

Thunderhead a écrit:


Donc pour la 50aine de nuit blanche blanche que j'ai déjà fait au CHU, si tu veux ma recette, c'est de prendre plusieurs tasse de café de manière régulière, plutôt qu'une seule à un moment précis...d'autres font pareil ?

Moi je trouve le co*a co*a plus efficace. Ca ne fait pas pisser plus qu'on ne boit au moins! par contre ca fait grossir, il faut assortir l'ingurgitation de quelques séances de jogging.
En tout cas c'est ce que je faisais en période de bloque et ca marchait pas mal.

Stephane, pas buveur de café
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4878
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 0:34

Thunderhead a écrit:
Donc pour la 50aine de nuit blanche blanche que j'ai déjà fait au CHU, si tu veux ma recette, c'est de prendre plusieurs tasse de café de manière régulière, plutôt qu'une seule à un moment précis...d'autres font pareil ?

Jamais vraiment eu besoin de boire du café pour rester éveillé quand je travaille de nuit (et pourtant, j'en suis à bien plus que 50 nuits ... Je dois être plus proche de 1500 que de 50.

En plus, je trouve que ce qu'il y a de mieux pour éveiller quelqu'un c'est l'adrénaline. Un incident à 2h du matin et je peux t'assurer que d'un coup tu es comme si tu venais de te réveiller d'un long sommeil réparateur. Mais, ça ne dure qu'un temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pem



Nombre de messages : 912
Date d'inscription : 08/02/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 1:23

Pfff ! Le café n'empêche pas de dormir. Les jeunes chats par contre ...

Et dans le Peps* Cola le sucre a un bon effet dopant et énergisant ; j'ai vu une randoneuse sur les rotules nous semer après une cannette : vive le glucose !

PeM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioHazard

BioHazard

Nombre de messages : 801
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 3:49

Narduccio, je ne voudrais pas avoir l'air de toujours vouloir contredire les gens mais je pense que Thunderhead sera d'accord avec moi : l'adrénaline c'est drôle comme ça mais faut quand même se méfier, le surdosage peut avoir des complications assez embêtantes du point de vue pronostic vital...

N'oublions pas que l'adrénaline est une hormone, impliquée dans les mécanismes d'éveil (pic d'adrénaline au lever le matin par élévation de la sécrétion médullo-surrénalienne) mais pas seulement. L'adrénaline a de très nombreuses cibles qu'il serait oiseux de lister ici mais je n'irai jamais recommander à un interne faiblard le matin de s'injecter 0,1 mg d'adrénaline IV pour assister à la tournée du service, après 4 ou 5 injections (au rythme d'une par jour), son horloge interne deviendrait complétement folle. Les surdosages d'adrénaline et de noradrénaline sont bien connus des cliniciens car il existe une tumeur hypersécrétrice : le phéochromocytome, tumeur médullo-surrénalienne produisant une quantité deux à trois fois supérieure d'adrénaline à la normale et ce, en continu ! Si le malade n'est pas opéré très vite de ce genre de tumeur, il passe de vie à trépas en 4 mois maximum, parfois 15 jours.

Et puis tiens, pour finir, le système adrénergique surrénalien est assez complexe en terme de régulation car les boucles de contrôle (ou feedback) sont assez paradoxales. Dans certaines situations, une élévation du taux plasmatique en adrénaline commandera à la surrénale... d'en sécréter encore plus ! (c'est ce que l'on voit dans le stress) car en plus d'une boucle de contrôle humorale, la médullo-surrénale est sous contrôle du système nerveux végétatif (innevation parasympathique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4878
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 9:29

BioHazard a écrit:
Narduccio, je ne voudrais pas avoir l'air de toujours vouloir contredire les gens mais je pense que Thunderhead sera d'accord avec moi : l'adrénaline c'est drôle comme ça mais faut quand même se méfier, le surdosage peut avoir des complications assez embêtantes du point de vue pronostic vital...

Pas d'injection dans mon cas. Je travaille dans une centrale nucléaire, avoir une urgence importante au cours d'une nuit, c'est ce que j'ai nommé "un shoot d'adrénaline". Cela m'est arrivé quelques fois. L'un de mes rôles est chef des secours, la dernière fois que cela m'est arrivé, c'était une alerte pour quelqu'un qui s'était coincé la main sous un tire-pal. Mais quand le bip sonne, tu ne s'est pas ce que c'est. J'étais pourtant très fatigué ce jour-là. Mais quasi instantanément, je me suis retrouvé à courir vers le poste de secours pour prendre les consignes (feu ou blessé ou les deux ? et où). Ensuite, on a pris le matériel pour le secours aux personnes et on a foncé à travers la centrale. Pour se retrouver à 5 face à un pauvre gus qui avait la main toute bleue et qui se faisait du soucis pour savoir comment son patron allait réagir au fait qu'il allait sûrement être absent pendant quelques jours.

Environ 2 heures après est venu le contrecoup. Une fatigue immense qui m'est tombée dessus. Heureusement que c'était la fin du quart.

Je ne joue pas avec des produits dopants. Le naturel est largement suffisant dans la plupart des cas. Et si je sens qu'un coup de barre arrive,, je cherche une activité qui me permette de bouger un peu plus ou bien, je vais dehors prendre l'air (puisque mon poste actuel m'offre la possibilité de ne pas être coincé en salle de commande comme ce fut le cas pendant 10 ans).

Cela me gêne un peu que l'on ai pu penser que je me faisais des injections d'insulines. Je savais même pas que cela pouvait se faire dans de tels cas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 8079
Date d'inscription : 09/03/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 10:15

BioHazard a écrit:
Les surdosages d'adrénaline et de noradrénaline sont bien connus des cliniciens car il existe une tumeur hypersécrétrice : le phéochromocytome, tumeur médullo-surrénalienne produisant une quantité deux à trois fois supérieure d'adrénaline à la normale et ce, en continu ! Si le malade n'est pas opéré très vite de ce genre de tumeur, il passe de vie à trépas en 4 mois maximum, parfois 15 jours.

Tiens c'est un peu hors sujet mais ca m'intéresse. Quelle est la cause du décès?

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioHazard

BioHazard

Nombre de messages : 801
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 11:48

Toujours la curiosité scientifique en éveil ce bon vieux Steph !

En fait le tableau clinique du phéochromocytome est si désastreux qu'en fait il n'y a pas une mais des causes au décès du patient non opéré : déficience multiviscérale, collapsus, oedème pulmonaire, arrêt cardio-respiratoire, hémorragies diverses, accidents vasculaires cérébraux, bref quasimment tout y passe (avec un rythme cardiaque et une tension artérielle qui donnerait le tournis à n'importe lequel des insomniaques de ce forum).

Le pire dans tout ça est que le phéochromocytome est une tumeur bénigne de la médullo-surrénale, il n'y a donc aucune chance de voir un cancer se développer à partir de là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

Le Vieux

Nombre de messages : 6272
Age : 69
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 12:14

Salut

J'açi déjà remarqué que si je prend un café noir avant de dormir, il ne me fait guère d'effet, par contre si j'y ajoute du lait et du sucre, son effet est beaucoup plus sensible et m'empèche de m'endormir de suite.

Je ne bois plus de café ni noir ni lait/sucré avant de faire un sport (vélo dans mon cas), car je m'essoufle rapidement, le coeur n'apprécie pas trop.

Au volant, pour me tenir éveillé, le café ne me sert à rien non plus, il ne m'évite aucun coup de pompe. Deux solutions pour les coups de pompe, a) dormir 5 minutes ou bien b) un stress violent, genre obstacle imprévu sur la route rien de tel pour se réveiller.


Le Vieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2597
Date d'inscription : 07/02/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 12:45

sauf que le stress violent ne dure pas tres longtemps et la chute de vigilance est encore plus fort apres coup (cf ce que disait narduccio)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

Le Vieux

Nombre de messages : 6272
Age : 69
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 13:46

Salut

Citation :
sauf que le stress violent ne dure pas tres longtemps et la chute de vigilance est encore plus fort apres coup

Cela doit différer d'une personne à l'autre, lors d'un stress, je reste vigilant pendant un très long moment voir plusieurs heures, J'imagine que selon la personne, les coups de pompe sont différent. Il faut peut être voir aussi l'état de fatigue, j'ai déjà eu des coup de pompe sans être réellement fatigué.

Le Vieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4878
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 14:11

buck a écrit:
sauf que le stress violent ne dure pas tres longtemps et la chute de vigilance est encore plus fort apres coup (cf ce que disait narduccio)

C'est très variable. Le coup de stress violent fonctionne tant que l'on reste sous pression ... et ça peut durer de très nombreuses heures. Par expérience, je sais que la décompression qui survient après est d'autant plus "brutale" que le coup de stress à été intense et de longue durée.
Dans certains cas, au cours du coup de stress, j'ai perdu toute notion de temps et j'étais si concentré que je ne voyais pas ce qui se passait en dehors de ce qu'il était important de suivre.
Par exemple, lors d'un incident, il y a un collègue qui m'a dit par la suite: "les personnes qui regardaient par dessus ton épaule comment tu faisais ont du vachement te gêner." Je lui ai répondu : "Quelles personnes ?" J'avais été tellement concentré que je ne m'étais pas rendu compte qu'il y avait une dizaines de personnes à regarder comment on procédait ... et qu'apparemment elles étaient très proche. Je ne me souviens que des échanges avec le collègue qui contrôlait une autre partie du processus et d'une surface de la salle de commande inférieure à 1m2, là ou il y avait les enregistreurs, les indicateurs et les commutateurs qui me permettaient de piloter l'incident. Pour moi, cet incident à duré 2 ou 3 minutes. Les enregistreurs montrent que ces quelques minutes furent en fait 20 ....

Et après, tu es vidé, comme essoré. Et tu à l'impression que personne n'arrive à comprendre pourquoi tu es comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

Thunderhead

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 14:29

BioHazard a écrit:

Le pire dans tout ça est que le phéochromocytome est une tumeur bénigne de la médullo-surrénale, il n'y a donc aucune chance de voir un cancer se développer à partir de là...


Biohazard, si tu me permets, j'aimerai rectifier celà. Il y a la règle des 10 pour le phéo : 10% ectopiques donc non situé sur les surrénales comme c'est le cas pour les 90%. Pour les 10% ectopiques, c'est ce qu'on nomme maintenant le paragangliome. Pour l'aspect malin/bénin....90% bénin, 10% malin.

Ceci explique que dans le bilan paraclinique d'un phéo, on doit faire un scanner thoraco abdominal et une scintigraphie au MIBG : le but est de détecté d'éventuelle métastase.


Pour l'hypertension, les bouffés adrénergiques sont responsable de chiffre à faire pâlir les plus costaud tensiomètre. Mais pour la curiosité, une hypotension orthostatique, donc lors du passage débout est souvent associés.

Une dernière chose, le phéo s'intègre parfois dans ce qu'on appel les NEM : néoplasie endocrinienne multiple : c'est un état, de transmission génétique (mutation du proto oncogène RET) qui va causer des problèmes de thyroides, de parathyroides, de phéo, etc...Ainsi dans le bilan d'un phéochromocytome, on fait une enquète génétique.




Pem : concernant ton glucose.
Attention ! boire du glucose va avoir une action stimulatrice sur la sécrétion d'insuline : ainsi en consommant du glucose, ta glycémie augmente, et ton pancréas va devoir rectifier la mise : sécréter de l'insuline pour avoir une glycémie dans les norme !
Pour mémoire, il me semble qu'on a pas ces effets avec du fructose, et donc qu'il serait préférable de prendre ce sucre, plutôt que du glucose.


Narduccio : pour l'adrénaline, comme l'a très bien souligné Biohazard, les effets sont potentiellement délétère ! Pour faire le parralèle avec notre discussion sur le syndrome d'apnée du sommeil, sais tu pourquoi le SAS engendre une hypertension souvent résistante aux traitements, ou du moins va avoir tendance à péréniser l'hypertension ? Car l'organisme, voyant l'oxygène souvent diminué, va pour se défendre entrainer une stimulation adrénergique : les réveils en sursaut la nuit...Mais la journée, pour maintenir éveillé, il va avoir tendance à abusé de ce système très efficace en augmentant le "tonus sympathique : adrénergique". L'excès de ces substances "énergisantes" va avoir pour concéquence une hypertension rebelle ! Et toutes les innombrables complications cardiovasculaire qui vont en découller. Donc attention à l'adrenaline, çà doit rester un moyen de défense et d'alerte exceptionnel ! Pour ce qui est des substances énergisantes de manière continu, tu as pour çà le cortisol, donc chaque molécule à un rôle bien précis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

Thunderhead

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 14:33

Le Vieux a écrit:

Cela doit différer d'une personne à l'autre, lors d'un stress, je reste vigilant pendant un très long moment voir plusieurs heures, J'imagine que selon la personne, les coups de pompe sont différent. Il faut peut être voir aussi l'état de fatigue, j'ai déjà eu des coup de pompe sans être réellement fatigué.
Le Vieux


Pour le coup de pompe, c'est souvent vers 4 ou 5 heures du matin ou celà est le plus dur : tout simplement car c'est l'heure ou la sécrétion de cortisol par l'organisme est la plus basse, et l'heure ou ta température central va etre aussi basse, favorisant le sommeil..Mais quand on passe les 7h du mat, je ne sais pas pour toi, mais normalement toute la machine se remet en route, et c'est repartis (en tout cas moi çà me le fait vraiment).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4878
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 14:35

Thunderhead a écrit:
Donc attention à l'adrénaline, çà doit rester un moyen de défense et d'alerte exceptionnel !

Qu'est-ce que tu entends par exceptionnel ?

4 ou 5 par an, c'est trop ? Parce qu'il y a des pompiers qui ont de telles alertes plusieurs fois par jour. Alors, je ne sais pas comment ils gèrent, mais si à chaque fois, ils ont un "shoot", il doit y avoir des séquelles à terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4878
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 14:41

Thunderhead a écrit:
Le Vieux a écrit:

Cela doit différer d'une personne à l'autre, lors d'un stress, je reste vigilant pendant un très long moment voir plusieurs heures, J'imagine que selon la personne, les coups de pompe sont différent. Il faut peut être voir aussi l'état de fatigue, j'ai déjà eu des coup de pompe sans être réellement fatigué.
Le Vieux


Pour le coup de pompe, c'est souvent vers 4 ou 5 heures du matin ou celà est le plus dur : tout simplement car c'est l'heure ou la sécrétion de cortisol par l'organisme est la plus basse, et l'heure ou ta température central va etre aussi basse, favorisant le sommeil..Mais quand on passe les 7h du mat, je ne sais pas pour toi, mais normalement toute la machine se remet en route, et c'est repartis (en tout cas moi çà me le fait vraiment).

Chacun est différent. J'ai des collègues auxquels il ne faut rien demander vers 2h du matin, d'autres c'est 4h ou 5h. Les coups de barres viennent souvent par vagues régulières.

J'ai vu des gars s'endormir d'un coup en plein milieu d'une conversation ... ça surprend. J'ai vécu une seule fois cela personnellement. Une nuit physiquement très dure. Vers 5h10, le boulot était fini et on se préparait pour la relève. Je ne saurais jamais ce qui s'est passé entre 5h15 et 5h35 quand quelqu'un à dit : "Hé, faut aller se doucher ou on va être en retard ...". Je crois que j'ai du m'endormir rapidement et profondément. En 25 ans de carrière, c'est la seule fois ou j'ai eu cela et c'était il y a au moins 18 ans. J'en connais qui ont de tels coups de barres chaque nuit ou presque. Ils savent qu'ils doivent rester debout, dès qu'ils se posent sur une chaise, ils vont s'endormir. Mais, une fois le coup de barre passé, ils ne risquent plus rien coté endormissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioHazard

BioHazard

Nombre de messages : 801
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 14:44

C'est dans de telles discussions que j'apprécie le plus la science. En tant que biologiste (c'est un peu large comme définition mais bon voilà), j'ai une approche beaucoup plus cellulaire ou moléculaire des problèmes. Thunderhead en tant que futur médecin adopte une approche organistique très intéressante car complémentaire et essentielle. C'est ce que nos amis américains ont compris et ils développent actuellement pour les cas les plus complexes ou obscurs des consultations pluridisciplinaires combinant médecins, biologistes et psychiatres / psychologues. On se rend compte avec le temps que le nombre d'erreurs diagnostiques ou d'inconnues a nettement progressé au cours des 20 dernières années.

Quand Thunderhead parle de NEM (néoplasies endocriniennes multiples et non spécialités cullinaires asiatiques), c'est un syndrôme que personne ne s'expliquait il y a encore 10 ans. La génétique est passée par là et on a compris mais il est toujours aussi difficile d'affiner le diagnostic car les manifestations sont aussi variées que fantaisistes dans certains cas.

Pour avoir travaillé pas mal de temps dans le domaine du cancer, il est également très facile de se faire berner par une tumeur, les syndrômes pâranéoplasiques (manifestation à distance d'une tumeur cancéreuse) prennent des formes parfois incroyablles qui peuvent vous faire penser à une infection ou même provoquer un infarctus.

Le travail du "diagnosticien" ou devrais-je dire du sémiologiste est un art. Nos hôpitaux universitaires commencent à le comprendre et de plus en plus de services de médecine interne comptent parmi leur staff un ou deux grands diagnosticiens avec pas mal de kilomètres au compteur et ayant fait leurs preuves dans le diagnostic de pathologies rares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

Thunderhead

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 14:57

Narduccio pour le cortisol.

Les patients qu'on met sous fortes doses de corticoides (exemple pour une maladie de horton avec complication occulaire ou le jour même, on va administer 60mg de prednisone, c'est 12 fois plus que la quantité de corticoïdes produite en 1 jour par l'organisme) je peux te dire qu'ils se sentent investi d'un force divine rajeunissante et énergisante !

A l'inverse, on sait que vers 4/5h du mat, le corps sécrete une faible quantité, c'est le nadir de la sécrétion : point le plus bas) Et donc DANS L'ENSEMBLE, le corps doit luter davantage plus maintenir éveillé.

Après il est évident que les susceptibilités individuelles et le contexte différent pour tous va créer des différences, et heuresement qu'on est pas tous pareil Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

Thunderhead

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 15:03

Je ne peux qu'abonder dans le sens de Biohazard !

Pour les autres, la sémiologie est la science des signes en médecine. La sémiologie pulmonaire, çà va etre le signe de la toux, de la dyspnée (essouflement), de la douleur thoracique, de l'hémoptysie (cracher du sang)....En combinant les signes qu'on trouvent à l'examen clinique (on ne trouve que ce que l'on cherche, on ne cherche que ce que l'on connait, très belle citation), on pense à une maladie.


Pour la phéo, la sémiologie est très présente car on a la célèbre triade de Ménard : l'association Céphalé, Palpitation et Sueurs (CPS comme C'est Pas Sorcier pour m'en souvenir) est pathognomotique du phéo : c'est à dire qu'il n'y a quasiment que le phéo qui puisse donner çà.


Le phéo, comme le souligne biohazard, est bien la croisement entre les approches les plus opposés en apparence : le clinicien qui devant la triade de ménard va penser au phéo, et le généticien qui va chercher la mutation du gène !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

yoda

Nombre de messages : 2214
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 15:25

narduccio a écrit:
Cela me gêne un peu que l'on ai pu penser que je me faisais des injections d'insulines. Je savais même pas que cela pouvait se faire dans de tels cas ...
Adrénaline. L'insuline, c'est pour les diabétiques, et ça au moins je sais que ça s'injecte. Pour l'adrénaline, je savais pas non plus.

Pour ma part, j'ai essayé la caféine sous plusieurs formes (café/thé/soda) et la vitamine C (le jus d'orange), je suis pas allées jusqu'au guronzan, et... ça marche pas !
C'est plus le mécanique que le chimique qui maintient éveillée : boisson très froide, grignotage, ou rester debout, voire danser (l'alcool m'endort dans les repas interminables, mais jamais dans les soirées où on danse What a Face ).
Finalement, le plus efficace est d'avoir quelque chose de particulièrement intéressant sur lequel fixer son attention...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 8079
Date d'inscription : 09/03/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 16:09

Thunderhead a écrit:

Pem : concernant ton glucose.
Attention ! boire du glucose va avoir une action stimulatrice sur la sécrétion d'insuline : ainsi en consommant du glucose, ta glycémie augmente, et ton pancréas va devoir rectifier la mise : sécréter de l'insuline pour avoir une glycémie dans les norme !
Pour mémoire, il me semble qu'on a pas ces effets avec du fructose, et donc qu'il serait préférable de prendre ce sucre, plutôt que du glucose.


Salut!

Petite rectification: ton exemple concerne un organisme au repos. Si et seulement si l'organisme est déjà en activité intense (et donc a un grand besoin de glucose --> consomme les réserves), un apport de glucose n'entrainera pas de sécrétion d'insuline. C'est pourquoi il est recommandé aux joggeurs ou triathlètes (ou autres sportifs d'endurance) de ne pas consommer de boisson sucrée avant les 15 premières minutes dudit effort.
J'ai testé et approuvé. L'idéal étant de s'échauffer 20 min avant le départ, ainsi on peut consommer une boisson sucrée juste avant le départ, mais je doute quand même que ca apporte beaucoup.

Pour le fructose, c'est simplement que pour entrer dans la voie de la glycolyse et le cycle de Krebs (voies biochimiques qui "transforment" le glucose en énergie), le glucose est d'abord transformé en fructose. Si tu absorbes du fructose, tu peux "sauter" une réaction biochimique, on suppose donc que l'apport énergétique est plus rapide.

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioHazard

BioHazard

Nombre de messages : 801
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitimeMar 19 Fév 2008 - 16:45

Je suis d'accord, le fructose permet de gagner une étape dans le cycle de Krebs mais c'est un peu trop rapide. Je pense que Thunderhead sera d'accord avec moi : nos voies métaboliques sont parfaitement incapables d'utiliser le fructose "brut", d'ailleurs celui-ci ne passe la barrière intestinale qu'une fois converti en glucose. Oui finalement notre organisme n'est pas toujours si intelligent qu'on le croit mais n'oublions pas que le glucose représente la croisée des chemins pour un nombre parfaitement incroyable de voies métaboliques ! Tous les chemins mènent au glucose...

Et puis petite précision concernant le cycle de Krebs : le glucose est "converti" en glucose-6-phosphate qui est lui-même transformé en fructose-6-phosphate. Il n'existe pas dans notre organisme d'enzyme capable de convertir le fructose en fructose-6-phosphate, on est mal foutus quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Temps d'action de la caféine Empty
MessageSujet: Re: Temps d'action de la caféine   Temps d'action de la caféine Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Temps d'action de la caféine
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Temps d'action de la caféine
» extrait de pepins de pamplemousse
» [Python] Café Python
» L'accélération du temps.....
» thé versus café

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Biologie et Santé-
Sauter vers: