FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 De la liberté d'expression...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
BioHazard

BioHazard

Nombre de messages : 801
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMar 29 Juin 2010 - 17:27

Je constate avec étonnement et un certain désanchantement qu'un fait d'actualité n'a pas fait réagir les membres de ce forum malgré les libres penseurs qui en font partie.

La semaine dernière, Jean-Luc Hees annonçait au détour d'une interview que les contrats des deux humoristes sévissant chaque matin sur l'antenne de France Inter, Messieurs Porte et Guillon, n'étaient pas reconduits pour la saison prochaine. Non seulement, les conditions légales décrites dans le doit du travail sont bafouées, foulées au pied par un petit roquet enivré du pouvoir fantoche que lui laisse notre bien aimé Reichsführer Président de la République des Cons Patriotes Français, mais encore M. Hees (pas Rûdolf, un autre), dit ne pas aimer ce genre d'humour parce que ce pauvre rebut de l'humour français d'une époque morte et enterrée ne supporte pas d'être lui-même devenu une cible.

Oh ! Le pauvre petit M. Hees et son éminence grise, véritable Goebbels nain des ondes hertziennes, le bien-nommé Philippe Val, n'aiment pas qu'on se moque d'eux... Mais de qui se moque-t-on ? Quand ces deux gargouilles ne manquaient pas de broquarder sur la voie publique et dans la presse écrite les têtes de turc de l'époque, la moindre rebuffade était considérée comme une atteinte aux libertés individuelles et aux droits fondamentaux. De nos jours, le simple fait de rêver tout haut à l'intromission anale d'un nain désarticulé mégalomane et cupide suffit à vous condamner au silence. Mais si nos gouvernants bien-aimés le désirent, certains camps de concentration datant de la Seconde Guerre Mondiale sont encore en parfait état, je les convie à se mettre en relation avec les conservateurs du Struthof en Alsace.

Les français sont devenus des zombies. Mais que leur faut-il donc pour réagir ? Les affaires s'amoncellent, nos politiques traînent désormais non seulement des casseroles derrière eux, mais de véritables batteries de cuisine ! Tout ce qui fait bander le français moyen, c'est la déculottée monumentale de l'équipe de France de football montée très adroitement en affaire d'état. Mais qu'est-ce qu'on en a à foutre de ces 23 blaireaux dont le QI moyen atteint à peine la température anale de Brice Hortefeux un soir de meeting en Auvergne ? Les français sont-ils idiots à ce point de ne pas se rendre compte que leur pays n'est plus au bord d'un précipice mais y sombre gaiement corps et biens ? La honte ne doit pas aller à une équipe de sportifs crevant d'être trop payés pour taper dans une balle minable, mais à un pays tout entier qui a oublié ses valeurs fondamentales. Ah il est beau le pays de la Révolution ! Messieurs Rousseau, Voltaire, Beaumarchais, et autres doivent se retourner dans leurs tombes respectives !

Par contre, je connais un maréchal P. qui doit bien rigoler dans son tombeau de l'île d'Yeu, quelques années après une bonne crise de fou rire sous les roses d'un Président ayant remis au goût du jour les chemises Vichy. L'histoire connaît de ces hoquets qui me donnent des hauts le coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pancréas

Pancréas

Nombre de messages : 328
Age : 29
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 26/05/2010

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMar 29 Juin 2010 - 21:49

Ah oui j'en ai entendu parlé, suite à quoi je me suis renseignée un peu pour savoir comment ça c'était passé, puis suis partie écouter la matinale avec Guillon, puisque je ne connaissais pas. (enfin si, mais je n'écoutais pas, disons.)

J'ai moi aussi trouvé ça choquant, je me suis mise en rogne dans mon coin sans vraiment en discuter puisque... Personne n'en discute.

Il y a abus de pouvoir, et censurer ainsi n'est pas bon signe.

J'ai l'impression que notre société devient de plus en plus prude, réagissant comme une vierge effarouchée au moindre écart (ici précisément l'humour un peu cynique de Guillon) et que ses représentants deviennent de plus en plus orgueilleux et hautains, au point de ne plus supporter la moindre petite vanne sortant des chantiers battus...
A moins qu'ils ne redeviennent pédants et préféreraient censurer tout mot de travers comme au temps de Louis XIV...

Je ne connaissais pas trop la Matinale d'Inter, jusqu'à cette affaire et après recherche, l'humour de Guillon m'a bien plu, c'est osé et ça fait du bien. Je ne comprends pas les politiques, ils tombent dans le panneau, puisque plus ils vont réagir plus cela va faire de pub et de buzz pour Guillon, puis ils finissent par en avoir marre et censure puisqu'ils sont trop cons pour savoir faire autre chose...

Je suis d'accord avec toi, nous sommes des zombies, tout le monde se fout de tout...

Pancréas, encore assez naïve pour imaginer qu'un jour ça changera peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

Le Vieux

Nombre de messages : 6272
Age : 69
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMar 29 Juin 2010 - 21:52

Salut

Je ne connais pas ces deux loustics. Il semblerait que l'on va de plus en plus vers le politiquement correct et que l'impertinence pertinente perd du terrain.
Certain présentateur disent qu'une émission comme le petit rapporteur ne pourrait plus de place dans le monde de l'audio visuel, de même que les Colucche et autres Lurons. Toutefois, je trouve qu'Anne Roumanoff y va parfois fort, il serait étonnant qu'elle n'ai aucun petits ennuis

Dans le genre des dégâts du politiquement correct,
J'ai lu (ou entendu peut être sur ce forum ?) que l'on voulait retracer la vie de Churchill, mais on lui supprimerait ses énormes cigares. Déjà que Luky Luke ne fume plus. Et sur le net, on ne peut discuter vraiment de tout.

En Belgique, c'est l'auto censure qui à mon avis fait le plus gros travail, les Belges n'ont pas cette fibre contestataire qu'on les Français, même si c'est parfois pour tout et pour rien.

Le Vieux





_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 8079
Date d'inscription : 09/03/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMar 29 Juin 2010 - 22:29

J'en ai entendu parler mais je ne sais rien de l'histoire.
La prochaine étape sera le démantèlement du canard enchainé, ou sa mise au pas (remplacement du directeur).

Tu n'es pas le seul à voir dans le monde de gouvernance actuelle en France une véritable monocratie. Mais tu sais bien: du pain et des jeux, et le peuple reste bien tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huyustus



Nombre de messages : 1749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2008

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 4:12

Guillon est rarement drôle, c'est devenu en quelques années une sorte de comique officiel qui n'a hélas pas grand talent, et qui compense par de la provoc de plus en plus ordurière, dans la quelle on sent les petits panneaux "et là, riez !". 40 000 euros par mois pour ça, c'est du vol...

Par ailleurs, quand Coluche ou Jean Yanne, ou d'autres, se faisaient virer d'un média, ils ne se répandaient pas en chialeries dans les media, et on n'en faisait pas une affaire d'état. Que France Inter se sépare de Guillon, c'est une bonne nouvelle pour la qualité de la radio. S'ils pouvaient trouver un humoriste fin et drôle pour le remplacer, ce serait parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huyustus



Nombre de messages : 1749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2008

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 4:13

Steph a écrit:
J'en ai entendu parler mais je ne sais rien de l'histoire.
La prochaine étape sera le démantèlement du canard enchainé, ou sa mise au pas (remplacement du directeur).

C'est impossible ça. Le Canard est indépendant, et a énormément d'argent, pour faire face à toute agression juridique soutenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4878
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 8:09

J'ai vu le sketch en question de Didier Porte. Je vais passer pour un nostalgique, mais un Desproges n'avait pas besoin d'insulter quelqu'un pour lui foutre la honte.

J'ai de plus en plus de mal avec les "comiques" modernes. Ils croient, pour la plupart que pour faire rire, il faut soit crier, soit aligner des gros mots. Désolé, pour moi ni Guillon, ni Prote ne méritent le terme de comique. Ce sont des chroniqueurs qui ont poussé le bouchon trop loin.

On peut voir la chronique en question à l'adresse suivante : http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2010/06/07/didier-porte-serait-prive-de-matinale-a-france-inter_1369178_3236.html#xtor=RSS-3208

La première partie est nettement plus marrante (j'ai souri un peu) que la seconde (qui atteint des sommets de vulgarité).

En comparaison, voyez comme Desproges taille un short à Le Pen. Pas un mot qui ne pourrait être prononcé dans un pensionnat de jeunes filles, mais c'est 10 000 fois plus efficace.

https://www.youtube.com/watch?v=4Af_ygcMUC8

Ça, c'était un maitre de l'humour.

Mais, Rego est encore meilleur sur le coup.
https://www.youtube.com/watch?v=kL6286lGjmM&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aie

Aie

Nombre de messages : 632
Age : 40
Localisation : Nollande
Date d'inscription : 05/03/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 9:34

J'ai essayé Guillon, maintes fois, mais les injures en guise d'humour ne me font pas rire. Cela fait deux ans qu'il se répend en injures et provocs faciles, deux ans qu'il s'attaque sans vergogne à son supérieur, pas étonnant qu'il s'en lasse et finisse par le virer. Guillon a cherché, a trouvé et vient chouiner. Je ne pleure pas son départ. Le cynisme est une arme à double tranchant. On peut le manier brillament, comme on peut sombrer lamentablement. Guillon appartient à cette deuxième catégorie. Anne Roumanoff fait aussi de belles attaques sur maintes politiciens, mais elle le fait sans injures et grossieretés. Comme quoi c'est possible....
Je ne connais pas Porte, je ne peux rien dire

Toutefois, c'est vrai que la façon employée par Hees est assez cavalière. Mais c'est souvent comme cela que cela se passe dans les médias, non? (C'est une question auquelle je n'ai pas pas la réponse). C'est un non-renouvellement de contrat si j'ai bien compris. C'est là-dessus que je tique le plus.

Aie, bref, ne sait pas grand chose au final
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

Le Vieux

Nombre de messages : 6272
Age : 69
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 10:29

Salut

Ah oui Guillon, je viens de zieuté sa photo, en fait je le connais, il passe en clair à canal plus, alors c'est comme Aie et d'autres, je ne l'aime pas beaucoup, mais bon, faut il pour autant le virer ? je ne le pense pas, mais je juge uniquement à partir de ses prestations sur canal +.

On verse souvent dans le caca pipi, comme Laurent Géra, je l'aime bien, mais il y verse trop souvent.

Je suis d'une ancienne génération sans doute, car pour le politique, je préférais ceux que l'on appelait les chansonniers plus fin que les actuels, tel P-J Vaillard ou Jean Amadou par exemple.

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioHazard

BioHazard

Nombre de messages : 801
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 12:01

Je me doutais qu'à un moment ou l'autre, le problème dériverait sur le commentaire critique et donc subjectif de la forme d'humour proposée par Stéphane Guillon et Didier Porte. Mon propos se voulait loin des procès d'intention contre telle ou telle forme d'humour, d'expression, de caricature. Je ne me pose pas en avocat de Guillon ou Porte, je me fais le procureur (quoique considérant l'actualité judiciare actuelle, l'image me semble difficile à tenir) d'une société qui perd progressivement ses libertés et ses droits les plus fondamentaux.

Certains d'entre vous parlent de Desproges qui, c'est vrai, n'avait pas son pareil pour manier la langue de Voltaire pour dresser des portraits au vitriol, dépeindre une société qui commençait depuis longtemps déjà à se scléroser, et ridiculiser des comportements humains qui sont eux-mêmes des caricatures d'une forme d'humanité en voie d'extinction. Desproges disait très justement que l'on peut rire de tout et pas avec tout le monde. N'a-t-il pas lui aussi, utilisé certains traits physiques de ses accusés de pacotille pour mieux les ridiculiser ? Rappelez-vous de ce tonitruant : "je suis sur qu'il y a plus d'humanité dans l'oeil d'un chien quand il remue la queue, que dans la queue de Le Pen quand il remue son oeil".
Coluche ne fut pas non plus le dernier à déclencher ses traits d'humour les plus drolatiques contre certains aspects physiques de ses chères têtes de turc. Rappelez-vous pêle-mêle de Lecanuet, Denise Fabre, et j'en passe !

Ce qui me fait froid dans le dos, c'est de constater la main mise du pouvoir sur des esprits jadis libres qui prônaient le droit de la caricature à outrance, quitte à afficher en 4 mètres par 3 une chenille humaine où François Léotard se voyait offrir une visite gratuite de ses propres catacombes. Et à l'époque, personne, et en particulier le premier intéressé ne s'en est offusqué (c'était pourtant d'un goût que l'on pourrait qualifier de douteux). Comment des Hees et autres Val ont-ils sacrifié la sature à l'intérêt d'Etat ? Serait-ce le chant du cygne d'une démocratie vidée de sa substance et de son sens ou l'omnipotence et l'omniprésence présidentielle nous préparent lentement mais surement à basculer dans la mégalomanie d'un nabot complexé ?

L'humour, la caricature, et j'ose même le dire, la vulgarité sont des contre-pouvoirs dont notre société ne peut se passer à défaut de s'endormir tout doucement et s'enfoncer dans le cauchemar d'une forme de totalitarisme. C'est un mot fort, aux connotations que l'histoire nous a déjà fait comprendre, mais ce mot est le stigmate d'une histoire qui a trop tendance à se répéter. Il suffit de regarder ce qui se passe autour de nous pour s'en convaincre, à l'échelle européenne et mondiale. Le rêve d'une Europe unie est d'ores et déjà de l'histoire ancienne, aucune tentative de remédier de façon harmonieuse à la crise n'est prise lors des réunions des "Grands de ce monde" obnubilés par leurs propres ego. Et tout doucement, en coulisses d'abord puis de façon de plus en plus insistante, la Bête se réveille. La Bête c'est le péril des chemises sombres comme on en entendait parler en France au début des années 1930. La montée des nationalismes en Europe doit prêter à réfléchir, elle est la conséquence grave d'une crise de civilisation dont les évolutions ultimes nous sont déjà cruellement connues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonic

sonic

Nombre de messages : 1280
Date d'inscription : 10/04/2008

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 12:04

j'aime pas non plus guillon, et je m'en fous de ses soucis.
à prendre les gens pour des cons, on finit par se retrouver comme un con.

sinon, dans le même genre, y a un ex-préfet, qui se retrouve accusé d'injures raciales pour avoir dit dans un aéroport "on se croirait en afrique"...

bref, maintenant va falloir se taire, parce que la moindre phrase sera interprétée comme bon semblera par votre interlocuteur...et vous deviendrez peut-être alors un véritable criminel.

http://fr.news.yahoo.com/63/20100629/tfr-l-ex-prfet-girot-de-langlade-jug-pou-019dcf9.html

vive la république
vive la france
et aller les bleus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pancréas

Pancréas

Nombre de messages : 328
Age : 29
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 26/05/2010

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 12:15

J'ai regardé les liens sur Desproges et Rego, je ne connaissais pas, j'ai adoré xD [Merci ^^]

Guillon est certes moins bon, après on aime ou on aime pas, mais est-ce des manières de faire ? Si on peut museler aussi facilement quelqu'un (fusse-t-il avec un humour moyen) qu'adviendra-t-il des autres ? Et de l'humour un peu crade en général ?

Je plussoie BioH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aie

Aie

Nombre de messages : 632
Age : 40
Localisation : Nollande
Date d'inscription : 05/03/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 12:38

C’est l’éternel débat de la liberté d’expression. C’est si difficile à délimiter. A-t’on le droit de tout dire ? A-t’on le droit de couvrir d’injures à répétitions son patron, son voisin, etc sous couvert d’ « humour » et de liberté d’expression ? Franchement, aimeriez-vous tout le temps vous ramasser des bordées d’injures à longueur de temps et garder votre sang froid ? Une fois de plus, Guillon cherche la m***e depuis 2 ans, il est arrivé à ses fins.

Mais c’est aussi vrai que je suis déçue par Val, je le croyais moins « soumis » que cela. Il fut un bel exemple de poil à gratter fut un temps (bien que je trouvais Charlie Hebdo peut intéressant, je préfère laAAaaAAargement le canard). Il faut quand même admettre que c’est une position toute différente entre celui du moqueur et celui du moqué (si cela se dit, je perds mon français). Pas facile d’être de l’autre côté du miroir….

Si bien que je reste partagée sur ce dossier. Est-ce vraiment une atteinte à la liberté d’expression ? Pas sûre…. Car le triste sire peut toujours l’ouvrir et ne s’en prive pas. Peut-on injurier tout le monde juste parce qu’on se colle l’étiquette d’ « humoriste » ? De mon point de vue, non. Le vertical contrarié est-il encore derrière tout cela (cela me fera toujours sourire de voir comment on lui colle toute action « scandaleuse »/malheur sur le dos, le bouc-émissaire parfait. Il le cherche aussi, restons honnête…) ? Nul ne peut le prouver, juste supputer… On fait nettement moins de bazar quand ce sont des journalistes qui se font virer d’autres ondes de radios car ne rentrent pas dans « le moule de la radio »… Guillon a réussit son coup, il s’est fait une pub d’enfer !!

Aie, peu douée dans ce genre de débats
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2597
Date d'inscription : 07/02/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 12:50

Porte je ne connais pas, pour Guillon: moui il a chercher le baton pour se faire battre. Pourquoi faudrait il s'offusquer quil se fasse virer car il est humoriste et que ca semble (je dis bien semble) venir du nabot, alors que regulierement des tetes d'affiches se font lourder de leur hierarchie sans que ca ne souleve l'emoi, enfin tout du moins pas autant. 2 poids 2 mesures ?
Ensuite on a bien la memoire courte , mais les coluches and co ont eu aussi ce genre de soucis a l'epoque vis a vis de leur hierarchie et du plus haut de l'etat.
La maniere de Hees est cavaliere, mais c'est aussi a l'image de la bassesse de Guillon...
Bref match nul balle au centre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

Le Vieux

Nombre de messages : 6272
Age : 69
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 13:02

Salut

Citation :
bref, maintenant va falloir se taire, parce que la moindre phrase sera interprétée comme bon semblera par votre interlocuteur...et vous deviendrez peut-être alors un véritable criminel.

Je reprendrai ce qu'avait fait dire Geluck à son chat.

"on ne peut pas se moquer des victimes, des noirs, des homos, des musulmans, des juifs, des handicapés... moi je dis : de qui se moque t-on ?"

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4878
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 14:32

Guillon a été averti à 2 ou 3 reprises. Dans mon boulot, si j'ai un avertissement et que je déclare publiquement que je n'en teindrais pas compte, me laisserait-on une seconde chance ?

Or, c'est ce qu'il a fait. Et il l'a fait deux fois. Un coup, il a dit qu'il était invirable parce qu'il s'(attaquait à Sarkosy. Donc, politiquement, celui-ci ne pourrait pas le virer.

Pour Didier Porte, il suffit de regarder la réaction de ses collèges de travail. C'était à Canal + un peu après la chronique en question et un peu avant qu'il se fasse virer. Ils étaient pas mal gênés et ils n'ont pas hésité à le dire. A un moment, y'en a un qui allé jusqu'à dire qu'il jetait à bas tout le travail de l'équipe.


Parce qu'ils sont des "comiques", ils auraient le droit de ne pas suivre le lot commun ?

Je suis désolé, il y a des gens dont le sort m'inquiète plus. Il y a des gens qui au début du mandat de Sarkosy furent mis de coté pour complaire à celui-ci, parce qu'il était tout puissant dans les sondages à ce moment-là et que personne ne voulait se risquer à se mettre la France à dos. Là, il y a eut une vrai forme de censure.

Il y aurait censure pour Didier Porte et Stéphane Guillon s'ils s'étaient fait virer sans ces mots d'insultes. Or, leurs collèges qui occupaient la case en alternance n'ont pas été viré, ils sont toujours sous contrat. Pourtant Morel, avec un humour très fin, est tout aussi critique avec le pouvoir. Et c'est bien plus marrant :

https://www.youtube.com/watch?v=GpvOucitvZc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4878
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 14:36

sonic a écrit:
sinon, dans le même genre, y a un ex-préfet, qui se retrouve accusé d'injures raciales pour avoir dit dans un aéroport "on se croirait en afrique"...

bref, maintenant va falloir se taire, parce que la moindre phrase sera interprétée comme bon semblera par votre interlocuteur...et vous deviendrez peut-être alors un véritable criminel.

Euhhh, remet les choses dans leur contexte. Qu'un raciste se face prendre ne me gêne absolument pas, au contraire. Au fait, il est ex-préfet après avoir été démis de ses fonctions suite à cette affaire ou il a insulté publiquement plusieurs personnes qui avaient le tort d'être noirs ... La petite phrase en question est une phrase parmi les autres qu'il a dite à cette occasion. Elle est très représentative de son état d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonic

sonic

Nombre de messages : 1280
Date d'inscription : 10/04/2008

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 16:05

ah tu me l'apprends...car nulle part j'ai entendu d'insulte dans ce qui est relaté à la radio, et je n'ai pas non plus entendu que c'est suite à cette affaire qu'il avait été démis de ses fonctions.

les insultes, quelles étaient-elles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4878
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 16:32

sonic a écrit:
ah tu me l'apprends...car nulle part j'ai entendu d'insulte dans ce qui est relaté à la radio, et je n'ai pas non plus entendu que c'est suite à cette affaire qu'il avait été démis de ses fonctions.

les insultes, quelles étaient-elles ?

A l'époque des faits, il était Préfet Hors cadre chargé des États généraux de l'Outre-Mer pour La Réunion. Lors d'un contrôle à Paris, je ne me souviens plus s'il était en partance ou en arrivée de l'ile de la Réunion, il aurait été exaspéré par le fait que les choses n'allaient pas assez vite à son goût et il aurait manifesté bruyamment son exaspération. Manque de chance, sur les 3 personnes de Sécuritas présente, deux étaient des femmes noires qui se sont senties insultées par la remarque : "On se croirait en Afrique, ici" et qui l'avaient rapporté à leurs supérieurs. Le fait qu'il soit chargé des États généraux de l'Outre-Mer pour La Réunion n'a pas arrangé les choses et après quelques jours de polémique (assez médiatisée à l'époque), il a été démis de ses fonctions.

Citation :
L'ancien préfet a admis avoir tenu ces propos mais récusé tout racisme. «J'ai simplement voulu dire que c'était le bordel (...) Si le contrôle avait été rigoureux, j'aurais pu dire : On se croirait à Singapour ou aux Etats-Unis», a-t-il déclaré. «Je suis peut-être une grande gueule (...) mais je ne suis pas raciste», a-t-il ajouté, n'hésitant pas à interrompre plaignants comme avocats.

A la barre ou assis sur sa chaise, Paul Girot de Langlade trépigne, secoue la tête en signe de désapprobation, réfutant avoir évoqué la couleur de peau des agents et expliquant s'être senti «agressé» lors du contrôle. Pourtant, selon une des plaignantes, il aurait toutefois déclaré qu'«il n'y avait que des Noirs ici» et s'était prévalu de sa qualité de préfet lors du contrôle.

Pour le représentant du ministère public, Bernard Thouvenot, la question n'est pas de savoir s'il est raciste : «La loi ne sanctionne pas une opinion, mais elle sanctionne son expression publique», rappelle-t-il, dénonçant des propos «outrageants» et «méprisants» qui reprennent une idée largement véhiculée et péjorative que «le seul fait d'être en Afrique constitue un désagrément.» «La réserve est la moindre des choses qu'on peut attendre d'un haut fonctionnaire», ajoute-t-il en réclamant 5 000 euros d'amende.

L'ex-préfet «a dit une connerie, mais ce n'était pas raciste», lance Me Gilbert Collard, l'avocat du fonctionnaire, fustigeant la «police de la pensée» et la «douane des mots». «On a cherché à le rendre raciste parce que quelqu'un avait besoin de se faire passer pour un anti-raciste de service», dit l'avocat, visant sans le nommer le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.

Depuis quelques jours, je vois circuler des messages qui véhiculent cette idée : "On ne peut plus dire ce qu'on veut, la police de la pensée veille". Ces messages font un amalgame entre cette affaire et celle de Guillon et Didier Porte.

Le préfet était sûrement fatigué et excédé par le décalage horaire. Apparemment, il a essayé de faire "péter son grade" et ça n'a pas marché. J'ai des collèges qui sont passés dernièrement par des aéroports américains, ils sont catégoriques, là-bas, si tu fais la même chose (voire moins) tu te retrouve en taule et après, tu peux essayer de t'expliquer devant un juge. Il aurait dit : "On voit bien qu'on est en France!" il risquait moins. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huyustus



Nombre de messages : 1749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2008

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeJeu 1 Juil 2010 - 3:25

Pancréas a écrit:
Si on peut museler aussi facilement quelqu'un (fusse-t-il avec un humour moyen) qu'adviendra-t-il des autres ?

Mais enfin, il n'est pas muselé, c'est fou de dire ça !!!

Il est viré d'Inter, pas envoyé dans un goulag. Il reste libre de s'exprimer autant qu'il veut.

BioHazard n'a pas tort sur le plan des restrictions à la liberté d'expression, domaine où la France est lanterne rouge en Europe depuis longtemps, et de plus en plus souvent condamnée par la Cour européenne des droits de l'Homme.
De manière générale, les sociétés modernes acceptent de moins en moins ce qui "choque", et cette dérive est complaisamment accompagnée par les média, la classe politique et les juges qui renforcent en permanence à la fois le politiquement correct et la victimisation de multiples communautés ou groupes dont il ne faut pas se moquer.

Mais Guillon et Porte sont de mauvais chevaux de bataille à mon sens. En faire des victimes de la censure ou des porte-drapeaux de la liberté d'expression, ce n'est pas sérieux. On ferait mieux à ce compte de prendre comme étendard le professeur de philosophie Robert Redeker qui, suite à une tribune nulle à chier dans un grand journal où il insultait l'islam, a dû quitter son métier, déménager, et vit depuis sous protection policière permanente. Ou bien Denis Robert, le journaliste qui a contribué à révéler l'affaire Clearstream, et qui a été davantage persécuté par la justice que tous les pourris effectivement impliqués dans cette affaire. Ou bien d'autres...

Mais Guillon et Porte, c'est de la bibine, ça ne mérite pas une seconde d'indignation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jibus



Nombre de messages : 2612
Date d'inscription : 14/02/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeJeu 1 Juil 2010 - 3:46


en parlant de liberte d'expression et de racisme...

il parait que ce dessin anime a ete censure et plusieurs scenes ont ete coupees sur la version dvd...

c'est une honte..

https://www.youtube.com/watch?v=aBDYNnBoX3E

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 8079
Date d'inscription : 09/03/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeJeu 1 Juil 2010 - 8:18

C'est un véritable scandale de condensé de stéréotypes. J'espère qu'on a mis les auteurs au bûcher après une bonne séance de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sonic

sonic

Nombre de messages : 1280
Date d'inscription : 10/04/2008

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeJeu 1 Juil 2010 - 10:46

narduccio a écrit:
Depuis quelques jours, je vois circuler des messages qui véhiculent cette idée : "On ne peut plus dire ce qu'on veut, la police de la pensée veille". Ces messages font un amalgame entre cette affaire et celle de Guillon et Didier Porte.

Le préfet était sûrement fatigué et excédé par le décalage horaire. Apparemment, il a essayé de faire "péter son grade" et ça n'a pas marché. J'ai des collèges qui sont passés dernièrement par des aéroports américains, ils sont catégoriques, là-bas, si tu fais la même chose (voire moins) tu te retrouve en taule et après, tu peux essayer de t'expliquer devant un juge. Il aurait dit : "On voit bien qu'on est en France!" il risquait moins. Wink
tu penses que ce "on se croirait en afrique" est un propos insultant et racial ?
personnellement je suis plutôt choqué par ceux qui se plaignent. il n'y a aucune vulgarité dans ses propos.
et ces gens, se sentent insultés car traités d'africains ? ce ne sont pas eux par hasard les racistes qui pensent que c'est affligent d'être africain ?
enfin là, y a vraiment un procès que je ne comprends pas.
le front national devrait être interdit et tous leurs sympathisants enfermés à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4677
Date d'inscription : 08/02/2007

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeJeu 1 Juil 2010 - 10:52

Steph a écrit:
J'espère qu'on a mis les auteurs au bûcher après une bonne séance de question.
Question préalable ou préparatoire ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pancréas

Pancréas

Nombre de messages : 328
Age : 29
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 26/05/2010

De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitimeJeu 1 Juil 2010 - 12:57

Huyustus a écrit:

Mais enfin, il n'est pas muselé, c'est fou de dire ça !!!

Il est viré d'Inter, pas envoyé dans un goulag. Il reste libre de s'exprimer autant qu'il veut.

Non bien sûr on ne lui a pas coupé la langue, mais le virer ainsi est une manière de le faire taire pour un temps et de montrer aux autres ce qui peut arriver s'ils vont un peu trop loin.
Cette Matinale avait de l'audimat, Guillon retrouvera sans peine son public, mais en attendant c'est un moyen de mettre fin au buzz, c'est une sorte de muselière, puisque Guillon n'est pas près de retourner à F-Inter.

Citation :
De manière générale, les sociétés modernes acceptent de moins en moins ce qui "choque", et cette dérive est complaisamment accompagnée par les média, la classe politique et les juges qui renforcent en permanence à la fois le politiquement correct et la victimisation de multiples communautés ou groupes dont il ne faut pas se moquer.

Je préciserais, pas ce qui choque, mais ce qui dérange, parce qu'à côté de ça on laisse passer beaucoup de choses violentes et/ou réellement choquantes, je pense notamment aux films et jeux vidéos de plus en plus violents, ou certaines photos dans les médias. L'image violente permet de récolter tout un public de voyeur, mais sans critiquer ceci (ce n'est pas le débat), il ne faut pas faire l'amalgame entre ça et un humour noir et cynique, ou la critique des politiciens. Enfin bon je ne pense pas que tu mettais ça dedans de toute manière.

Citation :
Mais Guillon et Porte sont de mauvais chevaux de bataille à mon sens. En faire des victimes de la censure ou des porte-drapeaux de la liberté d'expression, ce n'est pas sérieux. On ferait mieux à ce compte de prendre comme étendard le professeur de philosophie Robert Redeker qui, suite à une tribune nulle à chier dans un grand journal où il insultait l'islam, a dû quitter son métier, déménager, et vit depuis sous protection policière permanente. Ou bien Denis Robert, le journaliste qui a contribué à révéler l'affaire Clearstream, et qui a été davantage persécuté par la justice que tous les pourris effectivement impliqués dans cette affaire. Ou bien d'autres...

Mais Guillon et Porte, c'est de la bibine, ça ne mérite pas une seconde d'indignation.

Guillon et Porte sont des ustensiles pratiques pour faire du buzz.
C'est un peu comme la faim dans le monde, personne n'en parle, sauf quand une starlette prend trois photos avec un gamin tout maigre, pendant un cour temps ce sera l'émoi, les promesses puis l'oubli.
C'est la même chose ici.
Là aussi, il faut une marionnette qui cache l'iceberg.

Quant à cette histoire avec le préfet, je ne comprends pas non plus pourquoi ça fait tout ce foin. Il n'a rien dit d'insultant, comme le remarque sonic. C'est une malheureuse phrase sortie sans réfléchir, il a voulu faire de l'ironie, c'est pas comme s'il avait balancer un truc du genre: "On est vraiment chez les Baboulas..." Ou Baboula a une connotation plus péjorative par exemple.

Si on doit juger les opinions des gens sur une phrase maladroite, je ne sais pas où l'on va, mais pas dans la bonne direction en tout cas.
C'est déjà arriver à tout le monde de faire de l'ironie ratée ou d'échapper une phrase mal-pensée qui prête à confusion, ou encore de faire un lapsus, mais ce n'est pas cette petite erreur qui détermine nos idées.

Quand à ceux qui pensent que c'est un lapsus révélateur, on ne dit pas toujours ce que l'on pense, mais à l'inverse on ne pense pas toujours ce que l'on dit.

Prudence donc.


Dernière édition par Pancréas le Jeu 1 Juil 2010 - 13:00, édité 1 fois (Raison : Ah les fautes d'orthographes...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




De la liberté d'expression... Empty
MessageSujet: Re: De la liberté d'expression...   De la liberté d'expression... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
De la liberté d'expression...
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La liberté d'expression menacée : Une femme condamnée pour avoir blasphémé Mahomet !
» La liberté d'expression
» De la liberté d'expression...
» Droit à l'image, droit subjectfi
» Shoananas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Actualités-
Sauter vers: