FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 vague de froid et nucléaire

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
blondie

blondie

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 20:16

Bonjour,
Avec la vague de froid, les centrales nucléaires donnent tout ce qu'elles peuvent en énergie...
Nos voisin Bretons eux,,ne produisent pas grand chose en électricité,le barrage de la Rance et quelques éoliennes...
Il y a eu une petite centrale a Brennilis,arrêtée en 85,mais les crainte liées au nucléaire font qu'aucune autre centrale n'a été construite depuis.en Bretagne.
En revanche,ils pompent sur le reste du réseau...
Je me demande si c'est juste qu'ils bénéficient des risques que prennent les autres sans en avoir les inconvénients.No
Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

Le Vieux

Nombre de messages : 6272
Age : 69
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 20:19

Salut

Citation :
Je me demande si c'est juste qu'ils bénéficient des risques que prennent les autres sans en avoir les inconvénients.No

C'est un peu comme ceux qui refusent des éoliennes chez eux clown

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huyustus



Nombre de messages : 1749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2008

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 20:19

blondie a écrit:
Bonjour,
Avec la vague de froid, les centrales nucléaires donnent tout ce qu'elles peuvent en énergie...
Nos voisin Bretons eux,,ne produisent pas grand chose en électricité,le barrage de la Rance et quelques éoliennes...
Il y a eu une petite centrale a Brennilis,arrêtée en 85,mais les crainte liées au nucléaire font qu'aucune autre centrale n'a été construite depuis.en Bretagne.
En revanche,ils pompent sur le reste du réseau...
Je me demande si c'est juste qu'ils bénéficient des risques que prennent les autres sans en avoir les inconvénients.No
Blondie flower

Ils ont les porcheries, les nitrates, les nappes phréatiques foutues. C'est pire que toutes les régions qui ont du nucléaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

Le Vieux

Nombre de messages : 6272
Age : 69
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 20:21

Salut

Citation :
les nappes phréatiques foutues.

D'autant qu'ils n'ont pas, je crois, beaucoup de nappes phréatiques étant donné la nature du sol en Bretagne.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 53
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 21:05

Sauf erreur de ma part, la Bretagne a déjà le sol le plus radioactif de France... il y a donc déjà une part de solidarité involontaire en terme de "risque".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas



Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 10/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 21:18

Il y avait un projet de construction d'une centrale nucléaire aux environs de Nantes, ca a été abandonné suite aux mouvements de protestation.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_Plogoff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 8079
Date d'inscription : 09/03/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 23:09

C'est clair qu'en continuant comme ca on va encore en avoir besoin longtemps du nucléaire. Le problème c'est que le nucléaire ne fait pas rouler les autos ni voler les avions. Et puis les stocks d'uranium ne sont pas inépuisables non plus.

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG

PtitGG

Nombre de messages : 1210
Age : 40
Localisation : Au pays de la Rosette
Date d'inscription : 25/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 23:21

Steph a écrit:
C'est clair qu'en continuant comme ca on va encore en avoir besoin longtemps du nucléaire. Le problème c'est que le nucléaire ne fait pas rouler les autos ni voler les avions. Et puis les stocks d'uranium ne sont pas inépuisables non plus.

Stéphane

les voitures électriques, ça existe Wink
Les stocks sont limités c'est vrai .. et l'intérêt des réacteurs génération III et IV est d'utiliser moins d'uranium et de produire plus d'électricité en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

Le Vieux

Nombre de messages : 6272
Age : 69
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 23:24

Salut

Citation :
les voitures électriques, ça existe Wink

Oui, mais le problème est que le rendement est très faible, par rendement comprendre les pertes dues entre la production électrique, nucléaire ou autres et sa destination finale, à chaque étape l'on perd pas mal d'énergie. Le seul avantage de la voiture électrique est que l'on maitrise mieux sa pollution

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG

PtitGG

Nombre de messages : 1210
Age : 40
Localisation : Au pays de la Rosette
Date d'inscription : 25/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 23:29

Ok d'accord mais ... pour produire un litre d'essence, quelle est la perte d'énergie entre le forage, l'acheminement, le raffinage etc ...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

Le Vieux

Nombre de messages : 6272
Age : 69
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 23:33

Salut

Pour le pétrole, le rendement serait supérieur à ce que je sais, mais je ne connais pas les chiffres, il me semble que Nardu en avait déjà parlé.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG

PtitGG

Nombre de messages : 1210
Age : 40
Localisation : Au pays de la Rosette
Date d'inscription : 25/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 23:46

il me semble qu'un moteur thermique a un rendement entre 30 et 40%.
un moteur électrique ça doit être autour de 90%. Une centrale nucléaire a un rendement de 33%.

Donc en tenant compte des perte du à la production de l'essence, on doit se retrouver à peu près kif kif, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 8079
Date d'inscription : 09/03/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 23:52

PtitGG a écrit:
Ok d'accord mais ... pour produire un litre d'essence, quelle est la perte d'énergie entre le forage, l'acheminement, le raffinage etc ...?

Il ne faut pas oublier qu'on retire beaucoup de choses du pétrole, pas seule du benzin pour ton motor.

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4677
Date d'inscription : 08/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 23:56

Steph a écrit:
PtitGG a écrit:
Ok d'accord mais ... pour produire un litre d'essence, quelle est la perte d'énergie entre le forage, l'acheminement, le raffinage etc ...?

Il ne faut pas oublier qu'on retire beaucoup de choses du pétrole, pas seule du benzin pour ton motor.

Stéphane
Rätscht Du Titsch ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huyustus



Nombre de messages : 1749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2008

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeLun 12 Jan 2009 - 23:59

Le rendement n'est pas tout.

Si dans un siècle on a des centrales à fusion, ça ne posera pas de problème qu'elles soient utilisées pour fournir l'énergie nécessaire à la génération de molécules organiques qu'on utiliserait comme carburants, même si le rendement total est minime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4878
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeMar 13 Jan 2009 - 1:25

Stocks limités ?

Il y a d'abord les "déchets". Et oui, s'ils sont dangereux, c'est qu'ils renferment encore de l'énergie. Ensuite, il y a l'eau de mer : j'avais comme chiffre 9 ppm, mais j'ai lu sur wikipédia 3,3 µg/l. Ce qui fait pas mal d'uranium et on sait l'extraire.

PS: la Badoit, c'est 53 µg/l avant traitement et 5,5 µg par litre après...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 8079
Date d'inscription : 09/03/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeMar 13 Jan 2009 - 9:30

lgda a écrit:
Steph a écrit:
PtitGG a écrit:
Ok d'accord mais ... pour produire un litre d'essence, quelle est la perte d'énergie entre le forage, l'acheminement, le raffinage etc ...?

Il ne faut pas oublier qu'on retire beaucoup de choses du pétrole, pas seule du benzin pour ton motor.

Stéphane
Rätscht Du Titsch ?

i? Nööö!

Ich brauche Zeit, kein Heroin
kein Alkohol, kein Nikotin
Brauch keine Hilfe, kein Koffein
doch Dynamit und Terpentin
Ich brauche Öl für Gasolin
explosiv wie Kerosin
mit viel Oktan und frei von Blei
einen Kraftstoff wie Benzin

Brauch keinen Freund, kein Kokain
Brauch weder Arzt noch Medizin
Brauch keine Frau, nur Vaselin
etwas Nitroglyzerin
Ich brauche Geld für Gasolin
explosiv wie Kerosin
mit viel Oktan und frei von Blei
einen Kraftstoff wie Benzin

Gib mir Benzin

Es fließt durch meine Venen
Es schläft in meinen Tränen
Es läuft mir aus den Ohren
Herz und Nieren sind Motoren

Benzin

Willst du dich von etwas trennen
dann musst du es verbrennen
Willst du es nie wieder sehen
lass es schwimmen in Benzin

Ich brauch Benzin
Gib mir Benzin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 8079
Date d'inscription : 09/03/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeMar 13 Jan 2009 - 9:31

narduccio a écrit:

PS: la Badoit, c'est 53 µg/l avant traitement et 5,5 µg par litre après...

En quoi consiste le traitement?

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4878
Age : 60
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeMar 13 Jan 2009 - 14:18

Steph a écrit:
narduccio a écrit:

PS: la Badoit, c'est 53 µg/l avant traitement et 5,5 µg par litre après...

En quoi consiste le traitement?

Stéphane

Exactement, je ne sais pas. Mais, l'uranium étant un métal lourd, on peut utiliser diverses techniques pour purifier l'eau. Une simple centrifugation doit déjà ôter pas mal de particules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis

ji_louis

Nombre de messages : 2032
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeMar 13 Jan 2009 - 17:12

Le rendement des gros moteurs électriques actuels est de l'ordre de 99%.

L'extraction des métaux de l'eau de mer est possible mais très loin d'être rentable: On est dans des proportions de moins de 0,000 000 010 (à terre, c'est entre 1 et 0,001), mais c'est beaucoup compte tenu du volume des océans. Les traitements extractifs sont beaucoup plus énergivores (filtrage et/ou évaporation préalable) et moins efficaces que pour séparer les métaux terrestres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
Nieur



Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 18/08/2008

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeMar 13 Jan 2009 - 19:40

Quoi qu'il en soit, on devrait avoir assez de combustible nucléaire pour tenir jusqu'à une fusion exploitable industriellement non ?
Reste le problème du stockage, mais qui est faisable dans de "bonnes" conditions (au moins jusqu'à ce qu'on soit en mesure de détruire les atomes incriminés, imaginons, dans des centrales à fusion).

Dans tout les cas, mieux vaut du nucléaire que du CO2...

PS : c'en est où la blue car, voiture électrique du groupe Bolloré promise à ~15 k€ pour cette année ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas



Nombre de messages : 235
Date d'inscription : 10/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeMar 13 Jan 2009 - 20:30

Nieur a écrit:
PS : c'en est où la blue car, voiture électrique du groupe Bolloré promise à ~15 k€ pour cette année ?
Vaporware ? rabbit
Comme la voiture à air comprimé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 53
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeMar 13 Jan 2009 - 20:59

Comme la voiture à air comprimé...
La voiture à air comprimé c'est du vent.


Michel99, qui n'arrive pas à se retenir. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG

PtitGG

Nombre de messages : 1210
Age : 40
Localisation : Au pays de la Rosette
Date d'inscription : 25/02/2007

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeMar 13 Jan 2009 - 20:59

Steph : tu pourrais citer le groupe Rammstein quand même Wink

Pour ce qui est de la réduction des déchets radioactifs à vie longue, elle pourra se faire dans les réacteurs génération IV de type surgénérateur (Phoenix porte bien son nom ...) ou assisté par accélérateur.

Par contre je ne vois pas comment on pourrait faire avec un réacteur à fusion scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 18/08/2008

vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitimeMar 13 Jan 2009 - 22:05

PtitGG a écrit:

Par contre je ne vois pas comment on pourrait faire avec un réacteur à fusion scratch
Chauffe assez fort, va bien se passer qqch. Fusion avec d'autres éléments plus légers pour former un truc encore plus radioactif, à durée de vie ultracourte ?
Je dis ça comme ça, en fait j'en sais rien mais ça avait l'air intelligent :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




vague de froid et nucléaire Empty
MessageSujet: Re: vague de froid et nucléaire   vague de froid et nucléaire Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
vague de froid et nucléaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» vague de froid et nucléaire
» Fusion nucléaire - ARTE
» autre utilisation du nucléaire
» "ils habitent à côté d'une centrale nucléaire"
» Métallurgie nucléaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Actualités-
Sauter vers: